lundi 10 août 2009

Si la pauvreté disparaissait de nos cités ???

Un jour, la misère disparaît. Devant ce constat inhabituel, une jeune étudiante en Ethnographie et son directeur de stage, professeur d'université, décident de faire des recherches sur ce phénomène actuel, et partant, de remonter le temps afin de savoir ce qu'était « La pauvreté », sous l'ancien régime, pendant la révolution et l'essor industriel du 19° siècle.
Quand on parle d'un « Pauvre », de qui parle-t-on ?
S'appuyant sur des documents traitant de ce sujet, l'auteur permet de suivre à la trace, depuis le Moyen-âge jusqu'à nos jours, la longue marche des pauvres gens.
Un Asile de Nuit, tente d'aider avec ses moyens, non la réinsertion ni la réadaptation sociale, mais l'accueil simple de celui qui a faim et celui qui a froid. Point de départ de la quête de ces deux universitaires, l'asile de nuit reste le seul phare allumé dans la ville « des lumières » et apporte un regard nouveau sur le « pauvre », qui n'est pas un mendiant, mais un travailleur privé d'emploi, donc de subsistance.
Retrouver l'histoire des pauvres hères, c'est remonter le temps et par là même retrouver notre propre histoire, à chacun d'entre nous.
La MORT d'un CLOCHARD de Michel Fournis -Edition " Société des Ecrivains"

--
Contact Presse:
auteur
michel Fournis
0556391718
michel.fournis@dbmail.com


--

Communiqué envoyé le 10.08.2009 18:38:30 via le site Categorynet.com dans la rubrique Littérature

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire