dimanche 24 janvier 2010

Les Boussus, 1re époque, le fils d'Ariane : success-story de politique-fiction

Le livre

Dans une époque future, dans un territoire qui pourrait ressembler à une région de France, quelques fonctionnaires de la Direction territoriale de la prévention, agents consciencieux de santé publique, sont chargés de faire appliquer la loi d'orientation en faveur des personnes génétiquement différentes.
Cette loi vise en premier lieu les Boussus, ces hommes et ces femmes porteurs d'une maladie congénitale qui les oblige à ployer la tête dans une attitude de perpétuelle soumission, d'où leur surnom. Une partie de la population les rejettent, à commencer par les groupes «civistes» aux positions tranchées.
Car les Boussus gênent, par leur apparence et les facultés intellectuelles qu'on leur attribue.
Et la question s'impose : quels dangers sont-ils pour la société ?


Les auteurs

Pierre Thellier, une fois les pinceaux posés,
entre deux tableaux à l'huile qui sèchent,
enseigne les techniques bancaires.

Jacques Vallerand est né à Montréal (Québec).
Il travaille pour le ministère de la Santé.


Pierre Thellier et Jacques Vallerand ont publié Des masques et des miroirs (Louise Courteau, éditrice).


L'argumentation

BoussuS, le fils d'Ariane, est le premier tome d'une trilogie. Ce livre de Science fiction puise dans la réalité sociale et politique d'aujourd'hui.
Les deux auteurs content une histoire nourrie de questions sur la réalité humaine, la relation à l'autre, la surveillance des populations, l'instauration d'un état policier et sécuritaire... Mais surtout, ils posent la question de l'exclusion, du droit à la différence et de l'exercice de la citoyenneté de personnes stigmatisées par leur différence physique.
Un regard lucide sur l'évolution de notre société.

--
Contact Presse:
Les Soleils bleus éditions
Philippe Lorenzo
0613422095
editions@lessoleilsbleus.com
www.lessoleilsbleus.com

--

Communiqué envoyé le 24.01.2010 02:43:03 via le site Categorynet.com dans la rubrique Littérature

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire