vendredi 19 février 2010

Il faut sauver le Saint-Esprit - Roman autoédité

Tiré d'une histoire vraie, ce roman dédié à tous les innocents injustement accusés vient à point dans le débat sur la garde à vue car « Toutes les erreurs judiciaires ont leur origine dans la garde à vue » selon Maître Eolas, le plus célèbre des avocats bloggeurs. Les deux auteurs de cet ouvrage le démontrent en reprenant le détail d'une histoire banale de la dictature de l'émotion. Le roman commence par la convocation à la gendarmerie d'un surveillant d'internat et de plusieurs lycéens d'un établissement qui porte le nom du Saint-Esprit. Ceux-ci s'y rendent avec l'insouciance de la liberté innocente. Mais le choc est à la hauteur de la perversité de l'OPJ qui les accueille. Accusations par un interne de treize ans de viols en réunion avec tentative de meurtre ! Peu importe le grotesque, le contradictoire et la présence de vingt cinq témoins, « l'enfant dit toujours le vrai » selon le théorème de Ségolène !

       La machine infernale se met alors  en marche et Franz Kafka fait danser devant  les innocents l'ombre de Joseph K. Garde à vue, tortures psychologiques, abus divers, partialité, mise en examen, emprisonnement arbitraire…

      Commence alors une véritable descente aux enfers qui oblige l'innocent à se poser la question : Faut-il se donner la mort immédiatement pour se libérer des chaînes de l'infamie ou subir l'humiliation d'une administration kafkaïenne ? La question s'impose à tous les innocents, victimes de la dictature de l'émotion.

      Page après page, les auteurs démontent la mécanique de ce qu'ils appellent le « pré-jugé coupable » depuis l'écoute biaisée de la parole de l'enfant jusqu'à la détention arbitraire en passant par les enquêtes bâclées, les abus de la garde à vue, les décisions de justice expéditives et les petits arrangements pour sauver le Saint-Esprit !

       L'engrenage est implacable pour mettre à nu la cour et les vices cachés du Roi Absurde. Avec l'apprentissage de la dérision, seule arme de résistance qui reste à sa disposition, l'innocent s'évade petit à petit pour juger à son tour le pathétique de ce Roi Absurde et le brûler dans son Palais !

Livre publié en autoédition à commander sur le site : http://karielb.site.voila.fr



--
Contact Presse:
Association Kariel B.


karielb@voila.fr
http://karielb.site.voila.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire